entete

FORMATION PHYSIO-ANATOMIE/ MTC > Présentation

FORMATION PHYSIO-ANATOMIE/ MTC
> Présentation

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Il s'agit du programme complet nécessaire pour valider l'examen de 2ème année et celui de praticien


(regroupe les deux niveaux du cours par correspondance Minerve)

Ce module de physio-anat-patho est agréé par la FFST


- L'enseignante, Clotilde Poivilliers a suivi un double cursus (maîtrise et DEA de biologie et praticien shiatsu) lui permettant d'enseigner la physio-anat en lien avec le shiatsu et la MTC.

- Cette formation permet d'acquérir toutes les connaissances du fonctionnement du corps humain nécessaires à la pratique du shiatsu:

En tant que praticien en shiatsu, nous devons juste SAVOIR COMMENT LE CORPS HUMAIN FONCTIONNE POUR SAVOIR COMMENT IL DYSFONCTIONNE mais nous n'avons pas besoin de savoir pourquoi il dysfonctionne, ceci est réservé au corps médical et nous ne sommes pas des médecins !!!

- Chaque chapitre est toujours étudié en relation avec la MTC et le shiatsu et permet donc aux étudiants de faire le lien entre les connaissances en biologie du corps humain et leur pratique de shiatsu

- DONC il ne s'agit pas d'un simple cours d'anatomie-physiologie, MAIS d'un enseignement adéquat sur le corps humain, nécessaire à une pratique du shiatsu, complète et cohérente.

Le niveau 1 est obligatoire pour le 1er degré, le niveau 2 est obligatoire pour le 2ème degré.


Haut de page | Retour à l'accueil

THÈMES ABORDÉS

Il comprend des notions :


- de physiologie (les grandes fonctions, respiration, digestion, circulation etc... en liens étroits avec la MTC et le shiatsu)

- d'anatomie (localisation et description des organes et glandes liés aux méridiens, anatomie du système locomoteur et de la peau en relation avec la localisation du trajet des méridiens et des principaux tsubos)

- de pathologie de base (connaissance des troubles les plus fréquents rencontrés dans la pratique du shiatsu et les signaux d'alarme du corps)

- de psycho-physio-énergétique (rapports entre les maux du corps et les blocages émotionnels, déterminés à partir des fonctions physiologiques et énergétiques des organes liés aux méridiens )

- d'hygiène de vie et de prévention de la santé (conseils à donner en rapport avec la MTC)

Un support de cours correspondant aux résumés des sujets abordés et aux schémas étudiés lors de la formation, est remis aux étudiants.



Haut de page | Retour à l'accueil

QUANTITÉ DE TRAVAIL

Ce module correspond à 100 heures de travail, dont environ :


- 2/3 de cours, (voir programme)
- 1/3 de travail personnel supervisé par mail, comprenant :
- l'élaboration d'une synthèse classant toutes les notions enseignées, (anat, physio, psycho-physio, hygiène de vie etc...), par appareil ou système (respiratoire, digestif, nerveux etc...) et permettant une meilleure assimilation des données étudiées
- l'élaboration d'une étude de deux pathologies vues sous l'angle occidental et sous l'angle de l'énergétique chinoise

Ce module est validé par une épreuve écrite de 2 heures 30 sur le cours et par le dossier de recherches personnelles (travail de synthèse et pathologies) Une note de 12/20 est exigée et correspond à la moyenne entre la note du tableau de synthèse et la note de l'examen terminal.

Vous pouvez vous rendre sur le site pour des informations complémentaires :
http://physio-anat-shiatsu-mtc.skyrock.com


Haut de page | Retour à l'accueil

INTÉRÊT DE CETTE FORMATION

Se donner les moyens d'être un praticien shiatsu complet

en maîtrisant davantage le fonctionnement du corps humain, dont nous sommes sensés rétablir et/ou maintenir le bon équilibre

Se mettre au niveau des autres praticiens shiatsu d'Europe

dont la formation théorique comprend ce module.

1- Localiser les organes des méridiens d'acupuncture utilisés en shiatsu, (foie, rate, pancréas) et le trajet des méridiens principaux, au niveau du système locomoteur (muscles et os) et de la peau.

2- Connaître le fonctionnement des différents systèmes du corps humain et les symptÎmes de leurs dérèglements, signes du déséquilibre énergétique à traiter, (digestion, respiration, immunité)

3- Savoir à quoi correspondent les problèmes physiques et physiologiques dont parlent les personnes qui viennent consulter en shiatsu, (tendinites, arthrite, colites) et déterminer les déséquilibres énergétiques correspondants.
Ces données ne sont fournies qu'à titre d'informations et ne peuvent, en aucun cas, être utilisées pour établir un diagnostic médical, dans la mesure où le shiatsu n'est pas une pratique médicale, mais un art du bien-être..

4- Reconnaître les signes de pathologies d'urgence, (infarctus, grossesse extra-utérine, coliques néphrétiques) afin de ne pas pratiquer de shiatsu et de inciter la personne à consulter rapidement.
Cependant, chacun des quelques signes révélateurs proposés n'est pas, à lui seul, caractéristique d'un problème
donné, mais seulement s'il est accompagné d'autres signes précis.
Il ne s'agit donc absolument pas d'établir un diagnostic, mais seulement d'être capable de déceler un problème chez une personne que l'on reçoit pour un shiatsu et de l'inciter à aller consulter un médecin ou un spécialiste, bien évidemment, sans lui parler d'une pathologie précise.

5- Connaître les signaux d'alarme du corps afin de toujours envoyer chez un médecin toute personne présentant des symptÎmes pathologiques, (fièvre, diarrhées, anomalies urinaires, troubles de la parole ou de la vision)
Le shiatsu est une pratique qui vise à rétablir ou à maintenir l'équilibre de l'organisme au niveau énergétique, afin de lui permettre de bien fonctionner et de mieux résister aux agressions extérieures. Mais il a des limites et les praticiens doivent être capables de percevoir et de reconnaître les signes d'alerte à prendre au sérieux.

6- Grâce à quelques notions simples de psycho-physiologie, le praticien peut permettre aux personnes de mettre en évidence des correspondances entre leurs maux physiques et des blocages émotionnels :
En effet, selon la médecine chinoise, les maladies sont le plus souvent dues à des causes internes, notamment une mauvaise gestion des émotions.
(une otite pour ne plus entendre ce qui est trop dur à recevoir, un lumbago quand on en a " plein le dos ")
Attention, il ne s'agit pas de faire le lien à la place de la personne, mais de lui faire éventuellement reformuler la description de son mal de telle façon qu'elle puisse l'établir elle-même.

7- Savoir accompagner notre pratique de shiatsu, de conseils d'hygiène de vie, en rapport ou non avec l'énergétique chinoise, afin que la personne puisse aussi se prendre en charge elle-même pour se maintenir en bonne santé ou améliorer son bien-être physique, (bienfaits du sport, d'une alimentation équilibrée, lutte contre le tabagisme proposition de mouvements de qi-gong, d'exercices de respiration, de relaxation)
Ainsi, le praticien shiatsu n'est pas là seulement pour pratiquer son art, mais aussi pour permettre aux personnes de participer à leur retour à l'équilibre, en mobilisant leurs propres ressources.

8- Savoir ce que sont les principales spécialisations médicales et les différents examens de dépistage dont peuvent nous parler les personnes qui viennent nous consulter, en évoquant leur passé médical.
(gastro-entérologue, hématologue, psychiatre, psychanalyste biopsie, coloscopie, scanner, I.R.M. )


Haut de page | Retour à l'accueil

Valid XHTML 1.0 Transitional

Webmaster : Florian Barette

SHIATSUTHEMA - Clotilde Poivilliers
06 21 41 10 86 - Me contacter